La startup française Back Market nourrit de grandes ambitions ! Après l’ouverture de nouveaux bureaux à Bordeaux avec une équipe de 30 personnes dans les prochains mois , le leader du marché du reconditionné annonce une levée de fonds de 41 millions d’euros. Prochain Cap : Les Etats Unis !

Volonté de contribuer au dynamisme de l’écosystème numérique bordelais

Première Marketplace dédiée aux produits électroniques reconditionnés créée en 2014, Black Market choisit à son tour Bordeaux pour poursuivre son développement.
Elle propose des produits high-tech (smartphones, informatique, photo…), électriques et électroménagers vérifiés et expertisés par des usines de reconditionnement françaises et européennes, partenaires du site.
Les objets sont de seconde main, mais 100% fonctionnels et en bon état. Et surtout, ils sont vendus en moyenne de 30 à 50% moins chers que le prix public constaté !

Installée au cœur de l’écosystème Darwin tourné vers l’économie verte, cette nouvelle antenne va employer à terme 50 salariés.
« Nous savions que la métropole bordelaise était depuis longtemps engagée dans une démarche environnementale explique Thibaud Hug de Larauze, CEO et co-fondateur de Back Market. C’était important pour nous de nous installer sur un territoire et dans un lieu avec lesquels nous partageons des valeurs aussi fondamentales. »
Dès le premier contact avec les dirigeants, Lionel Lepouder, Président de Invest in Bordeaux, était persuadé que la métropole bordelaise, même favorite, devait convaincre.
« Nous avons de nombreux arguments qui plaident en faveur de notre territoire et nous travaillons activement sur cette filière. » commente Lionel Lepouder.

Une nouvelle fois, le dynamisme de l’écosystème, l’offre territoriale structurée et la capacité de tous les partenaires à se mobiliser pour la réalisation du projet, ont été déterminants dans la décision finale.

« Nous sommes très bien accompagnés dans ce projet par Invest in Bordeaux et son offre de service mobilité/accompagnement du conjoint est particulièrement apprécié par nos collaborateurs » poursuit Thibaud Hug de Larauze.

Dans un premier temps, une dizaine de salariés vont être transférés de Paris à Bordeaux et des recrutements vont être lancés (Process Manager, Responsable Service client notamment).

Les activités seront dévolues au Service Clientèle notamment pour l’Espagne, l’Allemagne et l’Italie. Dans un second temps, les membres du département Développement rejoindront ces premières équipes.

Après Bordeaux, une importante levée de fonds pour se développer aux Etats Unis

Back Market qui va bientôt atteindre les 100 personnes, vient aussi d’ouvrir un bureau à New York pour démarcher les usines spécialisées.
Pour attaquer ce marché mondial en pleine croissance et après deux levées de fonds (300.000 euros en 2015 et 7 millions d’euros en 2017), la startup vient de finaliser un nouveau tour de table de 41 millions d’euros auprès de Groupe Arnault, la société d’investissement Eurazeo, Daphni, Aglaé Ventures et Thierry Petit.

Elle souhaite créer un label international pour “assurer au consommateur une expérience aussi bonne voire meilleure que sur un produit neuf”.

Contact:
Marine Libaud

eleifend luctus mattis dolor risus. Phasellus commodo commodo vel, dolor.

Vous souhaitez avoir des nouvelles de Bordeaux ?

Inscrivez vous ! Tous les 2 mois, vous recevrez les dernières actualités économiques de Bordeaux

C'est fait !

Partagez2
Tweetez
Partagez
2 Partages