Olivier Devaux, Directeur Régional Aquitaine Poitou-Charentes de la SNCF : [h3]« A la gare de Bordeaux, nous menons 14 chantiers en parallèle » [/h3]

La SNCF a un train d’avance… sur la nouvelle carte des régions de France. La direction régionale dirigée par Olivier Devaux couvre déjà le territoire Aquitaine Poitou-Charentes (mais pas le Limousin !) : soit 9 départements, 2 700 km de lignes et plus de 300 gares.
Pour entretenir ce réseau, le moderniser et préparer l’arrivée de la LGV à Bordeaux (2017), la SNCF met les bouchées doubles et mène de nombreux travaux de front.

[h3]Quels sont les grands projets que vous suivez dans la région et plus particulièrement dans l’agglomération bordelaise ?[/h3]
La modernisation de la gare de Bordeaux est notre chantier le plus important.
Il est lié à l’arrivée de la Ligne à Grande Vitesse qui placera Bordeaux à 2h05mn de Paris en 2017. Nous venons de lancer avec nos collègues de RFF la rénovation de la grande Halle Voyageurs et de la verrière de 17 000 m2, l’une des plus vastes en Europe.
Les passagers ont vu pousser ces derniers temps des échafaudages dans la gare : nous refaisons les quais, installons des ascenseurs et des escaliers mécaniques…
Côté Belcier, une nouvelle gare, un espace d’accueil, des services, des commerces et des parkings sont en cours de construction.

En tout, 14 chantiers sont menés de front !

Par ailleurs, grâce aux investissements du Conseil Régional, nous renouvelons 50% de l’ancien parc de TER sur trois ans : l’Aquitaine va accueillir 46 nouvelles rames et un nouvel atelier destiné à la maintenance de ce matériel.

[h3]A l’heure où l’on remet en cause les dépenses dues aux TGV, comment voyez-vous l’avenir du transport ferroviaire dans la région ? [/h3]
Pour beaucoup de nos concitoyens, le train reste un moyen de transport incontournable.
On le prend pour aller à l’école, au travail, en week-end… et dans des conditions économiques avantageuses avec l’aide des Conseils Régionaux qui mettent en place des tarifications attractives.
Dans notre région, le train est vital : il dessert tout le territoire et permet des connexions entre les grandes métropoles comme Bordeaux, Poitiers, Limoges, Toulouse… En dehors de la voiture, c’est le mode de déplacement exclusif pour de nombreux voyageurs.
L’avion, qui concerne surtout Bordeaux et le sud de l’Aquitaine, sera concurrencé en 2017 par l’arrivée de la LGV.

[h3]A la veille de cette nouvelle année, quel message souhaitez-vous passer aux voyageurs ?[/h3]
Un double message : celui de la patience et de la confiance.
Patience, car nous sommes engagés dans de nombreux chantiers et que nous devons, dans le même temps, continuer d’exploiter le réseau. C’est un sacré défi pour nos équipes et parfois un synonyme de désagrément passager pour certains voyageurs.
Confiance, car quand on se projette en 2017 et au-delà, de belles surprises nous attendent : un TER entièrement rénové, une gare de Bordeaux moderne, des pôles d’échanges multimodaux un peu partout en région, à Dax, Mont de Marsan, Angoulême, etc.

Les collectivités nous font confiance et investissent pour moderniser leur territoire : c’est une chance !

SNCF Aquitaine Poitou Charentes, c’est :
– 8 000 collaborateurs.
– 60 000 voyageurs quotidiens.
Information autour des travaux de la gare de Bordeaux.

[Il l’a dit] : « J’ai choisi de devenir membre de Bordeaux Gironde Investissement car j’aurai grand plaisir à partager avec les acteurs du territoire de la Gironde et de la future métropole de Bordeaux. La SNCF concourt quotidiennement à irriguer ces territoires. Elle doit contribuer, plus encore ces prochaines années avec la modernisation en cours du service TER et le TGV à 2h05 de Paris, à leur attractivité ».

[alert alert_type=”info” ]
Pour mieux connaître Olivier Devaux
Olivier-DEVAUX
Originaire de Cambrai dans le Nord
46 ans, marié, une fille

Parcours scolaire et professionnel
Diplômé de l’Ecole Nationale de la Statistique et de l’Administration Economique.

Entré à la SNCF en 1991. Directeur régional adjoint de la gare et des lignes de Paris Saint Lazare (jusqu’en 2012).
Directeur Aquitaine Poitou-Charentes depuis (2013).

Ce qu’il préfère dans son travail : Partager des projets, des victoires, des moments forts avec ses équipes.
Son livre de chevet : Candide, de Voltaire
Un autre métier : Cuisinier ou boulanger
Une personne qui l’inspire : Son père
Une invention qu’il aurait aimé trouver lui-même : « Le Stabilo… je suis un utilisateur invétéré ! »
Son prochain voyage : En itinérance aux Etats-Unis
Une phobie : La solitude
Des hobbies : Jardinage, cuisine, randonnée.
Son péché mignon : « La bière, mais je me suis bien habitué aux Bordeaux ».
[/alert]

df6b569338d63c508c3c071ba84d90eeTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTT

Vous souhaitez avoir des nouvelles de Bordeaux ?

Inscrivez vous ! Tous les 2 mois, vous recevrez les dernières actualités économiques de Bordeaux

C'est fait !

5 Partages
Tweetez
Partagez5
Partagez