Newton sera donc le nouveau nom du Parc de l’Intelligence environnementale qui accueillera les activités liées à la croissance verte sur l’agglomération bordelaise.

Situé  sur la commune de Bègles, sur l’ancien site ESSO, ce parc de 4.5 hectares a vocation à devenir un pôle d’excellence de la croissance verte de l’agglomération.

Il pourrait accueillir 1 000 emplois à terme.

L’établissement public d’Aménagement Bordeaux Euratlantique qui vient de se porter acquéreur de ce territoire, va investir 5 millions d’euros pour développer un véritable campus et proposer une offre immobilière de locaux d’activités et de bureaux (26 000 m²).

En plus de l’implantation de la société Valorem (100 personnes), bureau d’études en énergies renouvelables et producteur d’électricité verte, une pépinière est également installée sur le site, gérée par la technopole Bordeaux Technowest.

Elle accueille déjà quatre start-ups: Qucit (Big Data),  IQspot (SmartGrids), Abracadacook (TIC liés à la nutrition) et Selekter (site internet musiques).

« Le Parc Newton sera complémentaire à l’Ecoparc de Blanquefort, insiste Antoine Monnerie, le responsable du projet. Ici nous envisageons d’accueillir des activités en lien avec l’ingénierie et la R & D. Notre idée c’est que le parc soit un lieu où l’on teste des innovations. » 

Il est également envisagé d’implanter des formations supérieures liées au développement durable.

Les travaux de réhabilitation et de construction, devraient débuter à la rentrée 2016 pour une livraison fin 2017.

(Source : Le Journal des Entreprises 13/11/15 et CP Bordeaux Euratlantique)

4ccb70095dae419986fcaa8580a51916################################

Vous souhaitez avoir des nouvelles de Bordeaux ?

Inscrivez vous ! Tous les 2 mois, vous recevrez les dernières actualités économiques de Bordeaux

C'est fait !

15 Partages
Partagez8
Partagez7
Tweetez