Créée en 2006 et spécialiste des logiciels métiers, la société Neuros développe depuis 2010 son propre programme de prévention des risques.
Baptisé 1-One, cet outil permet aux services ressources humaines de lutter contre les risques du travail de façon précise et efficace.

En 2015, la société fondée à Paris transfère son activité à Bordeaux.

Un choix motivé par la qualité de vie et la nécessité de recruter dans de bonnes conditions des informaticiens spécialistes du web.
Dans cette logique, les dirigeants se sont rapprochés des écoles d’informatique bordelaises, afin de compléter leur effectif qui doit passer de 6 à 10 personnes avant la fin de l’année.

La Ville de Talence a été en 2011 la première collectivité du Sud-Ouest à adopter le logiciel 1-One.
Depuis, les concepteurs ont étendu son périmètre fonctionnel pour qu’il intègre la pénibilité des tâches.
Tous les employeurs ont l’obligation de suivre l’exposition aux 10 facteurs de risques, salarié par salarié, et depuis le 1er janvier 2015, le personnel exposé dispose d’un compte individuel de prévention de la pénibilité.
Dans ce contexte, les perspectives de croissance pour Neuros sont importantes. En effet, la société a été la première à investir le marché du suivi de la pénibilité.

Contact : Yann Lucas

[alert alert_type=”info” ]

[Il l’a dit] « Bordeaux Gironde Investissement a su nous renseigner »
« Dans le cadre de notre transfert d’activité sur la ville, c’est vraiment une nécessité de bien identifier les acteurs économiques du territoire. Toutes ces informations sur l’économie locale et les conditions d’implantation sont primordiales pour une installation réussie ».
Yann Lucas, fondateur de la société Neuros

[/alert]

 

2401191264c9c958063b6bb74d7ddcbaGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGG

Vous souhaitez avoir des nouvelles de Bordeaux ?

Inscrivez vous ! Tous les 2 mois, vous recevrez les dernières actualités économiques de Bordeaux

C'est fait !

0 Partages
Partagez
Partagez
Tweetez