Le groupe Avril a inauguré vendredi une nouvelle usine d’embouteillage et de conditionnement d’huiles végétales Lesieur à Bassens (Gironde), réalisation industrielle unique à la pointe de la technologie.

Le Groupe réunit ainsi sur le même site les activités de sa filiale Saipol – implantée à Bassens depuis 1979 – et de sa filiale Lesieur – basée auparavant dans le quartier de Bacalan à Bordeaux.

Il se dote ainsi  d’un pôle agro-industriel de pointe dans le sud-ouest, intégrant l’ensemble de ses activités depuis la graine jusqu’à la bouteille d’huile.

Un investissement historiquepour Lesieur

D’un montant de 31 Millions d’Euros, l’investissement est historique pour le groupe Avril comme pour sa filiale Lesieur, portant à plus de 150 millions d’euros le montant total des investissements réalisés sur le site depuis 2006 pour en développer et en diversifier l’activité.

« Cela fait près d’un siècle que Lesieur n’a pas construit de nouvelle usine dans l’embouteillage et le conditionnement d’huiles végétales », commente Jean-Philippe PUIG, Gérant de la SCA Avril. « Avril inaugure aujourd’hui son premier site filière en France, illustrant parfaitement son modèle d’intégration de l’amont agricole à l’aval industriel, de la graine jusqu’au consommateur. Il s’agit d’un événement historique pour nous, qui démontre que l’investissement industriel en France est bien une réalité. »

Un pôle agro-industriel de pointe dans le sud-ouest, premier « site-filière » pour Avril

Ce pôle agro-industriel intégré de la graine jusqu’à la bouteille d’huile rassemble l’ensemble des activités d’Avril dans le domaine des productions végétales – de la trituration de graines de colza et de tournesol, aux produits alimentaires en vrac (tourteaux, huiles végétales) ou conditionnés (huiles végétales Lesieur), en passant par les énergies renouvelables (biodiesel Diester) et la chimie renouvelable (glycérine végétale).

L’inauguration de la nouvelle usine Lesieur dote le site d’une capacité de production de 100 millions de litres d’huiles conditionnées par an (Frial, Fruit d’Or, Lesieur Cœur de Tournesol et ISIO 4). L’outil industriel de pointe permet en outre de mettre en bouteille et de conditionner, selon les formats, de 1800 à 20 000 bouteilles par heure.

Les besoins en huiles raffinées nécessaires à la confection des produits finis sont directement assurés par l’outil de raffinage de Saipol, désormais sur place.

Le nouveau pôle agro-industriel d’Avril dans le sud-ouest compte 200 collaborateurs, incluant les 94 collaborateurs de la nouvelle usine Lesieur.

(Source : Communiqué de presse 18/01/2016)

3fd00886e977f42888652ab33a02bd46ssssssssssssssssssssss

Vous souhaitez avoir des nouvelles de Bordeaux ?

Inscrivez vous ! Tous les 2 mois, vous recevrez les dernières actualités économiques de Bordeaux

C'est fait !

116 Partages
Tweetez
Partagez4
Partagez112