Après le lampadaire solaire, l’éclairage des maisons en Afrique…..C’est le nouveau pari de la start up girondine Sunna Design, présente à la COP 21 et en campagne de levée de fonds pour financer le projet.

Spécialisée dans la conception, la fabrication et la commercialisation de solutions d’éclairage public LED solaire dédiées aux pays émergents, Sunna Design créée en 2011 sur l’Ecoparc de Bordeaux a réussi à se positionner sur les marchés internationaux grâce à ses lampadaires solaires qui sont à la fois capables de résister aux fortes chaleurs des pays tropicaux et d’optimiser la gestion du stockage d’énergie en fonction de la météo.
Aujourd’hui, la jeune start up développe une  solution révolutionnaire pour apporter l’électricité dans les foyers des Africains, à partir du solaire.
Alors que 900 millions de personnes vivent en Afrique sans accès à l’électricité,  Sunna design souhaite connecter les lampadaires  solaires à des nano-réseaux permettant aux habitants de bénéficier d’un service d’éclairage LED à l’intérieur de leur maison et recharger de petits équipements électroniques comme les téléphones.
Les clients de ces nano-réseaux pourront prépayer leur éclairage via leur téléphone mobile, en fonction de leurs besoins et de leurs moyens.

Pour financer ce projet et permettre d’équiper 1500 foyers sénégalais, la start up cherche 300 000 euros sur le site Lendosphère. Cette campagne de crowdlending (financement participatif par prêt) est lancée jusqu’au 3 janvier.
Avec 3 millions d’euros de chiffre d’affaires et 30 salariés, Sunna design pourrait créer avec ce projet une quinzaine de poste d’ingénieurs R&D d’ici 1 an.

 

(Source : Le Journal des Entreprises 3/12/15; Sud Ouest 20/11/15)

dbfbf8148d5596ea4a5bf670c9d80e13jj

Vous souhaitez avoir des nouvelles de Bordeaux ?

Inscrivez vous ! Tous les 2 mois, vous recevrez les dernières actualités économiques de Bordeaux

C'est fait !

7 Partages
Partagez7
Partagez
Tweetez