Bénéficiant d’une localisation stratégique au nord de la Métropole bordelaise, le territoire du Grand Cubzaguais souhaite favoriser l’implantation d’entreprises et d’activités nouvelles créatrices d’emplois.

Elle aménage dans ce sens la “ZAC Parc d’Aquitaine” à l’entrée de St André de Cubzac. Cette zone propose les conditions adaptées à l’accueil et au développement des entreprises.

Adhérent d’Invest in Bordeaux, le Président de la Communauté de communes du Grand Cubzaguais, Alain Dumas, répond à nos questions sur la stratégie de développement économique et l’offre immobilière du territoire.

Quels sont les chiffres clefs du territoire de Grand Cubzaguais ? Quels sont ses atouts économiques ?

Situé au nord du département de la Gironde, à 25 minutes de Bordeaux, le territoire du Grand Cubzaguais bénéficie d’une accessibilité développée et d’un environnement privilégié pour les entreprises et les actifs. Il est desservi par des axes de communication majeurs (A10, RN10, RD137) lui conférant un positionnement stratégique. Quatre gares TER renforcent ce maillage et permet d’accéder au centre de Bordeaux en 20 minutes. Cette proximité avec la métropole bordelaise le rend attractif. L’évolution annuelle de la population entre 2011 et 2016 est de + 2 % contre + 1, 4 % pour la Gironde. Ainsi en 2016, la communauté de communes comptait 34 442 habitants[1].

En conséquence l’économie présentielle y est très développée. Plus de 800 établissements privés[2] emploient 4725 personnes. Le secteur du BTP représente 17% des emplois, le commerce de détail 23% et les services 29%.

Comment la CC accompagne-t-elle le tissu économique local ?

Ces dernières décennies, le territoire du Cubzaguais a connu de profondes mutations liées au phénomène de métropolisation. Il revêt désormais toutes les caractéristiques des espaces périurbains, malgré la persistance d’une identité rurale. Face à ces évolutions, la collectivité propose plus de services à destination des habitants et des entreprises. Nous accompagnons les entrepreneurs dans leurs installations et évolutions et dans la recherche de locaux. Nous tissons également des relations avec les partenaires économiques. A partir de septembre, la CMA organisera dans nos locaux une réunion mensuelle d’informations à la création d’entreprises.

En parallèle, nous définissons une stratégie de développement économique afin de se doter d’une feuille de route pour les années à venir. Elle nous permettra d’identifier les besoins en matière de foncier et d’immobilier, de définir des axes de développement et de renforcer les synergies entre les entreprises du territoire.

Pouvez-vous nous présenter l’offre immobilière et foncière pour accueillir les entreprises sur votre territoire ?

Nous développons sur Saint-André-de-Cubzac la ZAC Parc d’Aquitaine sur 108 hectares dont 18 pour du commerce, 37 pour des industries et 12 pour du tertiaire. Nous avons défini des critères paysagers et architecturaux ambitieux et nous voulons créer à minima 25 emplois à l’hectare.

La partie commerciale est achevée, la partie tertiaire va prochainement accueillir un hôtel et le centre aqualudique. Les travaux de la partie industrielle commenceront en 2020, cependant nous sommes déjà en discussion avec des entreprises désireuses de s’y installer. Les entreprises à la recherche d’un terrain peuvent nous contacter.

Nous avons deux espaces de coworking sur notre territoire, « Le Patchwork » et « Graine de Coop ». Ils offrent un cadre de travail convivial tout en limitant l’isolement et les déplacements. Un troisième Tiers-lieux verra le jour sur Saint-André-de-Cubzac. Le projet « 44 » réunira un Fablab, un incubateur et un espace de coworking. L’innovation et le partage d’idées y seront les maîtres-mots.

Quelle stratégie de marketing territorial poursuit la CC en lien avec Bordeaux Métropole notamment?

Notre territoire se développe rapidement grâce à la proximité de la métropole bordelaise et à un prix du foncier abordable. Ceci est sans contestation un atout pour notre économie. Cependant la forte dépendance à la métropole pour l’emploi entraine des difficultés dans les déplacements. Nous devons travailler sur les interconnexions notamment en termes de mobilité, mais aussi favoriser le développement endogène. De nombreuses personnes sont désireuses de créer leur propre activité afin de limiter leurs déplacements sur Bordeaux. Certaines axent mêmes leur activité sur la Haute-Gironde. Nous travaillons d’ailleurs dans ce sens avec la Communauté de Communes Latitude Nord Gironde. Le périmètre du SCOT du « Cubzaguais Nord Gironde » est en effet défini par le périmètre de nos deux CDC qui définissent donc ensemble leur projet d’aménagement territorial et économique.

 

Contact

Delphine Pauleau

CDC du Cubzacais – Service développement économique

[1] INSEE

[2] Données ACOSS, seuls les établissements employeurs sont comptabilisés.

Ils nous soutiennent aussi

risus. felis Lorem nec pulvinar ut
0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez