Face au constat des difficultés croissantes des entreprises, et pas seulement les start-up, à trouver des financements auprès de banques, Philippe Gaboriau, dirigeant de Bordeaux Consulting Group spécialisé dans les fusions-acquisitions et levées de fonds supérieures à 2 millions d’euros décide en 2013 de créer Happy Capital.

Cette plateforme de « crowdfunding » ou financement participatif domiciliée aujourd’hui à Darwin Ecosystème met en relation des entrepreneurs en recherche de fonds (entre 15 000 et 1 million d’euros) et des particuliers qui investissent et deviennent actionnaires de l’entreprise.

Ce concept très répandu aux Etats-Unis se développe de plus en plus en France et touche désormais tous les domaines d’activités aussi bien associatifs, que créatifs ou économiques.

Source : Sud-Ouest

4be371b5f110d74eecb9b0f966a8f975NNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNN
7 Partages
Partagez7
Partagez
Tweetez