[h3]« Je crois à la réorganisation territoriale »[/h3]

Le groupe NGE, dont la filiale GUINTOLI est reconnue comme « plus grand terrassier de France », œuvre aujourd’hui dans tous les corps de métiers liés aux travaux publics.

Ces dernières années, l’ensemble du secteur d’activité a été touché par la baisse des dotations de l’Etat aux Collectivités : moins de subventions, c’est aussi moins de travaux.
Malgré tout, Thibault du Foussat, Directeur Régional de NGE Aquitaine, fortement ancré en Aquitaine et notamment en Gironde, aborde l’avenir avec confiance.

Quels sont les métiers de NGE ?
L’entreprise Guintoli née en 1947 dans le Sud Est et spécialisée dans le terrassement a été à l’origine de la constitution du groupe NGE.
Fondé sur le concept du multimétiers, le groupe s’est développé par croissance interne et externe et a pris le nom de NGE en 2005.

Il est aujourd’hui constitué d’entreprises expertes dans leurs métiers et propose une offre globale basée sur les métiers du terrassement, des canalisations & réseaux, du génie civil, de la route, des travaux géotechniques et des travaux ferroviaires.

Quelques exemples de réalisations « locales »
Depuis 5 ans, nos équipes se mobilisent sur le chantier du passage à deux fois trois voies de la rocade bordelaise.
Nous sommes aussi intervenus sur le tram à Lormont et nous terminons actuellement la section à Pessac.

En même temps, nos équipes sont investies sur le littoral aquitain (Lacanau, Soulac, Montalivet…), qui a beaucoup souffert des tempêtes en 2014 : nous y effectuons des enrochements pour ralentir l’érosion.

A Petit Palais, à côté de Libourne, NGE Aquitaine avec Guintoli a réalisé récemment un parc photovoltaïque.

Même si l’on nous doit la déviation de Dax et de Villeneuve-sur-Lot, d’une manière générale, nous sommes plutôt présents en Gironde… surtout sur les routes, puisque la Communauté Urbaine de Bordeaux nous confie de nombreux marchés de réfection de chaussées.

En 2015, quels grands défis devra relever votre groupe ?
Notre clientèle est constituée à 85% de collectivités.
Nous subissons donc de plein fouet les restrictions budgétaires et les diminutions de dotations qui se traduisent par une baisse de commandes.

Depuis quelques années, le secteur des travaux publics se porte moins bien et les entreprises évoluent dans un contexte concurrentiel exacerbé.
Je suis pourtant confiant dans l’avenir, car les collectivités vont devoir se réorganiser et continuer d’entretenir les ouvrages publics (routes, bâtiments, etc), au risque de devoir payer quatre fois plus cher dans cinq ans.

En attendant que la réorganisation territoriale se mette en place, nous essayons de maintenir l’activité et l’emploi en diversifiant notre portefeuille de clients et en développant de nouveaux marchés.

Trier, cribler et réutiliser les déchets produits par nos activités, recycler les matériaux de nos chantiers, est par exemple une activité porteuse d’avenir.

Quelques chiffres

Nombre de salariés : 7 500 collaborateurs pour NGE, 400 pour NGE Aquitaine.
Chiffre d’affaires NGE Aquitaine : 75 millions d’euros.

[Il l’a dit] : «J’ai choisi d’adhérer à Bordeaux Gironde Investissement car il me paraît important d’assurer une veille sur l’évolution et la migration des entreprises sur le territoire aquitain… une mission que remplit parfaitement BGI».

[alert alert_type=”info” ]
Pour mieux connaître Thibault du Foussat

53 ans, marié, 1 enfant.
Né à Paris, mais famille originaire du Bordelais.

– Parcours scolaire et professionnel
Diplôme de Conducteur de travaux de l’Ecole Spéciale des Travaux Publics à Paris.
14 ans chez Colas (groupe Bouygues), 10 ans chez Exedra.
Depuis 4 ans chez Guintoli-NGE.

– Son mot d’ordre dans le travail : L’exemplarité.
– Ce qu’il déteste : La paresse.
– Un chantier, une réalisation qu’il aurait aimé réaliser : Le viaduc de Millau.
– Un autre métier : Viticulteur.
– Son livre de chevet : Tous les livres de Vladimir Volkoff.
– Un voyage : L’Inde.
– Ses hobbies : Le golf.
– Un pêché mignon : La gastronomie.
[/alert]

5ce6b96a11a9b7be1d16cdcd02153713zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

Vous souhaitez avoir des nouvelles de Bordeaux ?

Inscrivez vous ! Tous les 2 mois, vous recevrez les dernières actualités économiques de Bordeaux

C'est fait !

0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez