Depuis plusieurs années, la métropole de Bordeaux a vu l’émergence d’un nouveau type d’entrepreneuriat dont la dynamique suscite la mise en place de structures d’accompagnement.

L’écosystème est en pleine ébullition et s’enrichit notamment de nouvelles initiatives publiques ou privées, incubateurs ou accélérateurs.

Ce phénomène,  qui n’est pas propre à Bordeaux, bouleverse le paysage économique mais reste difficile à mesurer tant les concepts de startup, écosystème entrepreneurial, innovation ou incubateur s’avèrent encore flous.

Quels sont les acteurs majeurs sur le territoire bordelais ?
Quelle spécialisation ?
Quels atouts ?

Emplois, startups et levées de fonds à Bordeaux

Une startup c’est quoi ? La startup n’est pas forcément une jeune entreprise issue du numérique.
Elle se caractérise par une innovation au sens large, évoluant dans un environnement incertain et changeant, à la recherche d’un business model mais surtout vouée à croître et à s’étendre sur le plan international.

Avec 70 startups identifiées par le cabinet Trendéo et 1 165 emplois créés sur la période 2014-2016, la zone d’emploi de Bordeaux apparaît comme l’une des plus dynamiques comparés aux autres grandes métropoles françaises.

Sur les 15 métropoles étudiées, Bordeaux arrive en 3ème position (hors Paris) sur ces 2 critères.

Les levées de fonds depuis 2014 des startups ont également été recensées sur cette période.
Là encore Bordeaux est au 3ème rang après Lyon et Montpellier avec 84 millions d’euros levés sur cette période.

Globalement les 15 métropoles se distinguent par leur surreprésentation des services, des activités de siège mais l’industrie y est sous représentée.

Panorama de l’écosystème entrepreneurial bordelais

Ariane DUCAMIN, dans le cadre de son stage de Master 2 Aménagement et Développement des Territoires réalisé à Bordeaux Gironde investissement,  s’est appliquée à dresser le panorama de l’écosystème entrepreneurial bordelais.

5 éléments contribuent à la construction d’un écosystème entrepreneurial auxquels il faut rajouter l’influence des spécificités culturelles et historiques du territoire :

  • Les universités et grandes écoles
  • Le vivier de main d’œuvre qualifiée et spécialisée
  • Les entreprises spécialisées dans un domaine
  • Le financement et l’accompagnement
  • L’intervention et le soutien des pouvoirs publics

La métropole de Bordeaux est dotée de nombreux acteurs publics ou privés dont la mission est de soutenir la création de startups.

Une approche par les structures d’accompagnement formant l’écosystème entrepreneurial est privilégié hors financement, coworking, hôtels d’entreprises et fablabs.

Celles-ci permettent de soutenir et d’accélérer les porteurs de projet dans le développement de startups.

3 dispositifs ont été identifiés :

  • Les acteurs historiques qui structurent le paysage entrepreneurial : Bordeaux Unitec Technopole, Bordeaux Technowest, Bordeaux Montesquieu et l’AEC, Agence Aquitaine du Numérique et son incubateur l’Auberge Numérique.
  • Les dispositifs régionaux avec l’Agence de Développement et d’Innovation Nouvelle Aquitaine et le programme Région Startup.
  • Les acteurs émergents portés par des chefs d’entreprises, des grands groupes, des écoles ou universités) avec par exemple : 1Kubator (incubateur projets numériques), Héméra (Accélérateur), Startup Booster (accélérateur, numérique et e-commerce), Le Village by CA (Crédit Agricole, espaces open innovation), Théophraste (Groupe Sud-Ouest, Accélérateur, numérique et traitement de l’information), Inseec Incub (Inseec, incubateur) ou Cdiscount Startup Booster.

Selon le type d’accompagnement, il est possible de distinguer ces structures selon leur spécialisation sectorielle. Si le digital et le numérique sont surreprésentés, les structures sont en général non spécialisées ou ouvertes à tout secteur.

C’est la labélisation FrenchTech en 2014 qui a révélé cet écosystème bordelais dynamique.

Les startups bordelaises, quant à elles, évoluent dans les secteurs phares innovants au premier rang desquels le numérique/IoT, les sciences du vivant, l’agro-industrie y compris le vin le e-commerce, l’économie collaborative, la mobilité et les éco activités.

Bordeaux, une métropole où il fait bon entreprendre

Dans le classement des villes les plus favorables à la création d’entreprise établi en 2016 par L’Entreprise/L’Expansion, Bordeaux se positionne au 4ème rang des métropoles de plus de 500 000 habitants pour son écosystème entrepreneurial : clusters, incubateurs publics, pôles de compétitivité, technopoles, pépinières d’entreprises, Bordeaux French Tech contribuent à ce bon classement.

La métropole affiche depuis quelques années un taux de création d’entreprises record à 16,9 % (nombre  créations d’entreprises/nombre entreprises) quand la moyenne française plafonne à 12,5 % en 2015.
Et les enquêtes de l’INSEE montrent que les projets accompagnés par ces structures publics ou privés voient leur probabilité de réussite assez fortement augmenter.

Les atouts de l’écosystème bordelais sont multiples : son accessibilité, sa richesse et son dynamisme comme le décrit Eric Culnaert « Dynamique, attractif et à taille humaine ».

Et pour témoigner que ces acteurs ne sont pas concurrents mais jouent la complémentarité, Xavier Lainé, délégué général de la French Tech Bordeaux confirme : « A Bordeaux, les projets finissent  toujours par être réorientés vers les bonnes structures ».

( Sources : mémoire Ariane Ducamin Université de Bordeaux,  Cabinet Trendéo, Invest in Bordeaux)

Vous réfléchissez à implanter votre entreprise à Bordeaux ou en Gironde ?

Invest in Bordeaux

15 Quai Louis XVIII
33000 BORDEAUX
Tel : 05.57.14.06.40

SUIVEZ-NOUS

Vos coordonnées

Vous souhaitez :

Décrivez en quelques lignes votre demande

dc66556b50998096e6ff2195653fcf5788

Vous souhaitez avoir des nouvelles de Bordeaux ?

Inscrivez vous ! Tous les 2 mois, vous recevrez les dernières actualités économiques de Bordeaux

C'est fait !

206 Partages
Tweetez
Partagez64
Partagez142