L’annonce de la vente de 36 avions de chasse Rafale de Dassault à l’Inde couplé à celle de 24 avions à l’Egypte, devraient avoir des répercussions considérables sur les établissements aéronautiques de la région Aquitaine en termes d’emplois et d’investissements.

Les premiers bénéficiaires seraient les 3 établissements Dassault de la région : l’usine de Dassault à Mérignac (1300 emplois), où est assemblé l’ avion de chasse, celle de Martignas-sur-Jalle, qui fabrique les ailes en fibre de carbone et le site de Biarritz, en charge du tronçon arrière et de l’empennage.

C’est aussi en Aquitaine, que sont concentrés 250 entreprises sous-traitantes du Rafale, dont les 2 usines de Thalès pour l’avionique.

Ainsi plusieurs centaines d’emplois directs et indirects, qualifiés devraient être créés en Aquitaine, selon les experts.

Et ce n’est pas un hasard si Thalès, Dassault et Safran investissent encore en Gironde avec la création d’un nouveau campus ultra moderne Air’Innov ou d’un atelier de maintenance pour avions d’affaires.

De gros efforts sont également portés sur la formation des salariés avec les développements de l’Aerocampus Aquitaine ou du nouveau campus aéronautique des métiers.

(Source : Sud Ouest 13/04/2015)

 

51fbe603c0f4e92cd0c96a042e6ae078UUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU

Vous souhaitez avoir des nouvelles de Bordeaux ?

Inscrivez vous ! Tous les 2 mois, vous recevrez les dernières actualités économiques de Bordeaux

C'est fait !

0 Partages
Partagez
Partagez
Tweetez