Levées de fonds, internationalisation, fusion, récompense… l’actualité des entreprises bordelaises et girondines ne manque une nouvelle fois pas, en voilà un petit échantillon.

Poietis, pépite bordelaise créée en 2014 et essaimée de l’Inserm, est à ce jour la seule société française à imprimer de la peau humaine personnalisable. Son procédé unique au niveau mondial permet à la peau “imprimée” de s’adapter au fil du temps aux changements du corps.
Le marché est immense : chirurgie, pharmacie, cosmétique,… il est évalué à 30 milliards d’euros en 2018.
Aujourd’hui, Poétis souhaite industrialiser son procédé pour une mise sur le marché programmée à 2017 ; elle lance donc une campagne de levée de fonds par crowdfunding avec un objectif de 650 000 €, un complément auprès de fonds privés est aussi en cours.

 

Wiidii, l’assistant de poche, est une application qui fait office à la fois de concierge, intendant, conseiller pour organiser vie quotidienne et vie professionnelle : trouver un lieu pour diner, une babby-sitter, prendre rendez-vous chez le médecin,…
L’originalité et l’efficacité de cette application reposent sur le mix intelligence artificielle et accompagnement personnalisé : derrière l’application, les moteurs de recherche sont couplés à des conseillers humains.
Elle s’adresse d’abord aux particuliers au prix de 9,80 € mais pour accroître sa visibilité et sortir des frontières hexagonales, les partenariats avec les grands groupes se développent comme CDiscount : wiidii va être proposé sur l’écran d’accueil de l’application CDisplay.
Le système de l’assistant wiidii est également en constante adaptation pour répondre toujours mieux aux attentes des clients. Afin d’accompagner cette stratégie de développement, une levée de fonds de 450 000 € auprès de la Région et d’investisseurs privés est en passe d’être bouclée, en attendant une levée plus conséquente – 1, 5 à 2 millions – projetée à fin 2015-début 2016.

 

Implanet, jeune société installée à Martillac, est spécialisée dans le développement et la commercialisation d’implants rachidiens dont le produit phare est Jazz, implant à tresse élastique clipsé sur la colonne vertébrale pour le traitement notamment de scoliose. Cette technologie innovante est donc moins traumatisante que les technologies classiques basées sur la pose de vis.
En 2014, Implanet ouvre un bureau à Boston ; aujourd’hui, le marché américain représente déjà 30 % de son chiffre d’affaires et une étude clinique vient être lancée à Colombus pour mesurer l’impact médical et économique des implants Jazz.
Implanet vise désormais l’Amérique latine : Mexique, Brésil, Pérou et Colombie. 

 

Le numéro 2 français de la vente sur internet de pneus, 1001Pneus.fr affiche, après seulement 6 ans d’existence, un chiffre d’affaire confortable de 42 millions d’euros, 800 000 pneus vendus et 20.000 références de pneus avec 140 marques.
La réussite de ce site est fondée notamment sur la mise en place d’un vaste réseau de centres de montage, plus de 6 000 en France.
1001pneus.fr vise désormais l’Europe : en 2014, le concept a été exporté en Espagne, au Portugal, au Luxembourg et en Belgique.
Désormais, ce sont les Pays-Bas, la Grande-Bretagne et l’Allemagne qui sont en ligne de mire avec comme objectif de concurrencer le leader européen 123pneus.com.

 

Les 2 sociétés de mareyage, l’une girondine, Mariteam et l’autre bretonne, Océalliance travaillent à leur rapprochement et devraient bientôt fusionner.
Représentant près de 20% des achats dans les criées françaises, le nouveau groupe de 450 salariés atteindra 170 millions de chiffre d’affaires et deviendra ainsi le leader européen du secteur.

 

C’est un public venu nombreux qui s’est retrouvé le 16 juin dernier pour la 2° édition des Rencontres des Entrepreneurs : près de 450 participants ont répondu présents et ont distingué la start-up CaraMaps, premier outil regroupant tous les services dont un camping-cariste a besoin, lors de la bataille de pitch.
Les Rencontres de Entrepreneurs organisée par l’association Bordeaux Entrepreneurs a pour objectif de soutenir les start-up et jeunes entreprises à se développer par un accès facilité aux financements et au marché.
Parmi 47 candidats, 13 ont été retenus pour présenter leur projet devant le jury des Rencontres.
Finalement, ce sont 3 projets qui ont été sélectionnés pour la bataille de pitch devant le public des Rencontres :

  • Mon animal privé, site de ventes privées dédiées aux chiens et chats,
  • Les 3 pinardiers, société de livraison express de vins et champagnes à domicile accompagné de produits de terroir réunis dans des paniers,
  • Caramaps, devenu l’heureux lauréat.

 

Sources : Objectif Aquitaine, AQUI, Sud-Ouest, Journal des Entreprises

bfa15588b65f6428b924aca5647a89c3ffffffffffffffffffffffffffffffff

Vous souhaitez avoir des nouvelles de Bordeaux ?

Inscrivez vous ! Tous les 2 mois, vous recevrez les dernières actualités économiques de Bordeaux

C'est fait !

2 Partages
Partagez2
Partagez
Tweetez