Le mois de mai est traditionnellement un mois à faire pâlir les chefs d’entreprise, particulièrement cette année… et pourtant l’actualité des entreprises bordelaises est toujours riche : petit tour d’horizon.

La société pessacaise Jobijoba spécialisée dans la recherche d’emploi sur le net et surnommée le “google de la recherche d’emploi” affiche une croissance de 50 % depuis 2 ans.
Outre un développement à l’international continu, la société innove régulièrement sur les services et produits qu’elle offre au chercheur d’emploi.
Au mois d’avril, Jobijoba lançait le “conseiller d’emploi virtuel” et cette semaine elle inaugurait avec la ville de Pessac, son premier partenariat avec une collectivité locale.
L’objectif est de “géolocaliser” les offres du site Jobijoba à partir du site de la collectivité partenaire : ainsi les habitants de Pessac peuvent accéder via le site de la commune aux services de Jobijoba et à ses 10.000 offres d’emploi à moins de 20 km de la commune.

I2S, leader mondial du scanner patrimonial, coté en bourse, annonce un recentrage de ses activités vers le haut de gamme et son cœur de métier : fournir des images.
Son dernier scanner “E-Scan Open system”, qui vient d’être lancé, répond à cette nouvelle orientation : vendu en kit et modulable à souhait, le client peut le configurer lui-même sur internet, puis le commander en ligne et être livré directement par la société.

Pouey International, discrète société bordelaise bien que dans le top 5 français des sociétés habilitées à collecter les données économiques et financières des entreprises, affiche une croissance constante.
Pour maintenir ce cap, elle propose de nouveaux services comme le score Map permettant sur une zone géographique de scanner jusqu’à une trentaine de sociétés d’un secteur d’activité avec leurs principales caractéristiques financières.
Pouey International mise également de plus en plus sur des implantations à l’étranger : déjà présente en Espagne, elle va y renforcer sa présence, puis ouvrir un bureau en Italie.   

Le monde des start-ups bordelaises dont le dynamisme n’est plus à mentionner continue évidemment à faire parler de lui :

Loisirs-enchères, créé à l’été 2014, dont le site éponyme vend aux enchères des services culturels et de loisirs a enregistré très rapidement une forte croissance.
Elle table sur un chiffre d’affaire de 2,4 millions pour cette année et prévoit d’ici à 2017 25 recrutements.

Le site SwitchAround, créé fin 2014, permet aux étudiants de se loger et trouver des locataires pour leur appartement pendant leurs périodes de mobilité.
L’idée du site est née du constat que durant son cursus un étudiant est de plus en plus amené à réaliser des stages notamment à l’étranger posant le délicat problème du logement…
Six mois plus tard, SwitchAround a mis en place une assurance spéciale à destination des étudiants qui sous-louent et a noué des partenariats avec 17 établissements d’enseignements supérieur dont le dernier en date : l’Université de Bordeaux.

Les bordelais ne manquent donc pas d’idée et de créativité : dernière innovation en date “Dream Holiday“, un tour-opérateur spécialisé dans les séjours exclusivement réservés aux personnes célibataires.
Un premier hôtel accueillant uniquement une clientèle de célibataires ouvrira en Grèce le 22 mai où sera proposé de nombreuses activités pour favoriser la convivialité : soirées, cours de cuisine, de dance, de théâtre, de self-défense,…
L’ouverture d’autres hôtels devraient suivre dans les 3 prochaines années : Croatie en 2016, République Dominicaine en 2016/2017 et Thaïlande 2017/2018.

Sources : Sud-Ouest, Objectif Aquitaine, APS

dc2db057b1ceadc5b1c33b1b481ec781````````````````````````````````

Vous souhaitez avoir des nouvelles de Bordeaux ?

Inscrivez vous ! Tous les 2 mois, vous recevrez les dernières actualités économiques de Bordeaux

C'est fait !

109 Partages
Partagez109
Partagez
Tweetez