Bien sur de nombreux superlatifs ont  été utilisés pour décrire notre future grande région : la plus vaste de France, la 3ème plus riche, la 4ème plus peuplée, la puissance agricole (Vins, forêts, élevage…)…
Mais quelles sont ses entreprises stars ? Quelle attractivité pour les filières leaders et les villes du territoire ?

Le saviez-vous ?

Avec 11 pôles de compétitivité, 5 pôles universitaires et pas moins de 70 clusters, les filières économiques régionales affichent leur dynamisme.

Si le Tourisme, l’aéronautique, l’agro-alimentaire ou le tertiaire sont les premiers secteurs employeurs, d’autres filières innovantes tout aussi stratégiques émergent dans la grande Aquitaine telles que la silver économie, l’animation et les jeux vidéo ou les industries du luxe.

La grande région a aussi ses entreprises stars : Legrand à Limoges (2 500 salariés), leader mondial de l’électricité, Fayat à Bordeaux, 4ème major français du BTP, Schneider Electrique (Angoulême),  Maaf Assurances à Niort, capitale mutualiste, Delpeyrat , Labeyrie, Lindt  dans le sud, champions du foie gras,  du saumon et du chocolat mais aussi Turboméca (6 000 salariés), plus gros employeur industriel de la grande région ou Dassault (3 000 salariés, 3 établissements).

Les Filières leaders

La nouvelle région est en pole position sur la maintenance aéronautique et dispose  de nombreux atouts autour de Bordeaux, de Châtellerault et dans les Landes.
La  filière animation à Angoulême est en plein boom : elle concentre 600 emplois, 38 studios et un tiers de l’excellence française. Elle joue en complémentarité avec le pôle « jeux vidéo » bordelais (50 entreprises, 500 emplois).

Toujours dans le numérique, la future région dispose d’un écosystème de premier plan dans la silver économie avec la e-santé. Avec son cluster e-santé, ses laboratoires de recherche de grande qualité et de grands acteurs industriels, l’Aquitaine pourra compter sur le Limousin, pionnier de la domotique, pour affirmer son leadership.

Dans le domaine du luxe, citons les industries de la céramique (Limoges), du cuir (Dordogne), la filière nautique (Bordeaux et La Rochelle) mais aussi bien sur le vin et le cognac, premier secteur exportateur.

1ère région agricole, son industrie agroalimentaire se hisse également au premier rang.

Le pôle chimique de Lacq et sa reconversion vers une « Carbon Valley » est très prometteur aussi pour le développement d’une véritable filière de la fibre carbone.

Enfin le secteur tertiaire domine l’économie de la Région par le nombre d’emplois et des spécificités bien ancrées.  Avec  plus d’un million d’emplois dans le tertiaire marchand, le Région est la 3ème de France (43% de l’emploi régional).

Après Bordeaux et son futur quartier d’Affaires Euratlantique, Niort est le 2ème pôle tertiaire supérieur de la grande région et la 3ème place financière française. Avec 20% de cadres supérieurs et de professions intellectuelles, Niort, capitale de la mutualité,  égale les scores bordelais, devant Potiers, Pau, Limoges et La Rochelle.

Grace aux  locomotives bordelaises, Cdiscount en tête, des complémentarités vont également naitre dans le e-commerce ou l’e-éducation entre Bordeaux et Poitiers.

Une région attractive

Enfin, la grande région est aussi une grande région touristique. Avec 87 000 emplois, elle attire 13 millions de touristes (10% tu total national) et représente 8% du PIB régional.

Parmi les sites à succès : le Futuroscope, Sarlat, la Dune du Pilat, St Emilion.

La future région  connait aussi une croissance démographique supérieure à la moyenne française au sein d’une nouvelle architecture urbaine avec Bordeaux au centre (1 Million d’habitants), suivi par Bayonne et Limoges (283 000) puis Poitiers, Pau et la Rochelle.

Forte de ses 10 aéroports et de ses 4 ports de commerce, d’une nouvelle ligne TGV qui irriguera dès 2017 le territoire, la région bénéficie d’une ouverture internationale pour développer ses échanges et accueillir des investisseurs.

 

(Sources : Sud Ouest Eco, Le Figaro 11/12/15, les Echos 10/12/15, CCI Aquitaine)

e13bdb21e7402ca127d16d3a85f919beCCCCCC

Vous souhaitez avoir des nouvelles de Bordeaux ?

Inscrivez vous ! Tous les 2 mois, vous recevrez les dernières actualités économiques de Bordeaux

C'est fait !

132 Partages
Partagez130
Partagez2
Tweetez