L’environnement est en pleine révolution.
Une révolution qui modifie profondément nos styles de vie, nos habitudes de consommation et nos modes de production. Dans ce monde en transition, il est essentiel d’instaurer une gestion nouvelle et circulaire des ressources qui se raréfient.

SUEZ accompagne les territoires dans cette transformation avec une nouvelle vision qui se veut innovante et collaborative*.

* Propos recueillis auprès de Karim Said, directeur du développement SUEZ au sein des équipes de Recyclage et Valorisation Sud-Ouest.

Quelles sont les activités recyclage et valorisation de SUEZ ?

Avec un chiffre d’affaires de 15 milliards d’euros et 82 000 collaborateurs, SUEZ est un acteur français de premier plan mondial dans les domaines de la gestion de l’eau et des déchets.

En France, SUEZ est leader du recyclage et de la valorisation.

  • Nous intervenons sur l’ensemble du cycle de vie du déchet.
  • Nous apportons aussi des solutions spécifiques comme la production et la commercialisation de matières premières recyclées, l’assainissement, la maintenance et le nettoyage industriels, le démantèlement et le désamiantage…
  • Nous valorisons et traitons des déchets dangereux, des sites et des sols pollués, nous donnons une seconde vie à des déchets organiques par nos solutions de compostage pour cultures et aménagements paysagés…

Quels sont les projets spécifiques au territoire de la Nouvelle Aquitaine, sur Bordeaux métropole par exemple ?

SUEZ transforme les déchets en ressources, par valorisation matière (plastiques, papiers, cartons…), biologique (compost) et énergétique (énergies vertes et renouvelables issues de l’incinération et du stockage).
Ces services sont proposés aux entreprises, collectivités et particuliers.

Pour Bordeaux Métropole, nous assurons par exemple, le traitement d’une partie des déchets du Territoire au complexe de valorisation d’ASTRIA, situé à Bègles le long de la Garonne.
Ce site exemplaire, composé d’un centre de tri d’une capacité de 50 kT/an et d’une Unité de Valorisation Energétique d’une capacité de 260 kT/an, valorise les déchets de la Métropole, mais aussi de la Coban, du Semoctom, de l’Ucton, de l’Ussgetom, de La Méduliène, de Médoc Estuaire…

ASTRIA valorise plus de 95% des déchets produits par près d’un million d’Aquitains, et fournit de l’électricité pour l’équivalent de 50 000 habitants.

Dans votre secteur, quels sont les enjeux et les innovations ?

La réduction de la quantité de déchets produits est une très bonne chose pour la planète.

Elle nous oblige aussi à appréhender notre métier différemment, en accélérant notre politique d’innovation et en développant des solutions adaptées pour chacun de nos clients publics ou privés.

Certains projets sont d’ailleurs déjà en exploitation.
Je pense par exemple, à la fourniture d’énergie au réseau de chaleur d’Euratlantique depuis le complexe de Valorisation d’ASTRIA, mais aussi au développement de projets de serres alimentées par l’énergie résiduelle des usines de valorisation, comme à Bessières (Haute Garonne) ou à Rosiers d’Egletons en Corrèze (en étude avancée).
A Langon, notre plateforme Val+ recycle les literies en fin de vie.
Nous développons la plateforme NOE de mutualisation de services pour les chantiers d’Euratlantique.
La mise en place de sonde de télémesure de remplissage nous permet d’optimiser la collecte (SigrénEa) et nous sommes capables de fournir du combustible vert issu de la filière de récupération (CSR).

Pas de doute, chez SUEZ, la révolution de la ressource est déjà en marche !

[Il l’a dit] « Bordeaux Gironde Investissement sait créer des synergies inattendues »
« Les services de Bordeaux Gironde Investissement connaissent parfaitement le tissu économique local.
Ils ont su me mettre en relation avec les bons contacts, moi qui suis nouveau venu dans la région.
J’apprécie également le fait qu’ils savent créer des synergies inattendues entre des entreprises de différents secteurs : c’est malin, original et porteur de nouveautés. »

Au sein de R&V Sud-Ouest, SUEZ c’est :

  • 1 470 collaborateurs
  • Un CA de 200 millions d’euros.

Le saviez-vous ?

Anciennement connues sous les noms SITA, Degrémont, Agbar, Aqualogy, Lyonnaise des Eaux, United Water, Ondeo Italia, Ondeo CZ, Ondeo Industrial Solutions, SAFEGE…
Ces entreprises ne font aujourd’hui plus qu’un :
SUEZ.

Pour mieux le connaître

Karim SAID (40 ans), né en région parisienne.
Marié, 2 enfants

  • Ingénieur Arts et Métiers en construction civile
  • Chef de projets chez Gespace France (filiale Véolia-Vinci)
  • Directeur des projets puis du développement, puis de l’activité Partenariats Public-Privé chez SNC Lavalin.
  • En poste chez SUEZ depuis l’été 2015.
b49cb68c55fdc41352d6a06531c28a54UUUUUUUUUUUUU

Vous souhaitez avoir des nouvelles de Bordeaux ?

Inscrivez vous ! Tous les 2 mois, vous recevrez les dernières actualités économiques de Bordeaux

C'est fait !

0 Partages
Partagez
Partagez
Tweetez