Un jury international vient d’évaluer les huit Idex sélectionnés en 2011-2012 :
seulement trois universités sont confirmées définitivement pour la poursuite de leur Idex, Bordeaux en fait partie avec Aix-Marseille et Strasbourg.

Idex pour Initiative d’excellence qui, dans le vaste programme d’Investissements d’avenir lancé en 2009, représente le noyau principal des appels à projets concernant l’enseignement supérieur et la recherche aux côtés des Labex, Equipex, Satt, et autres…

L’objectif du gouvernement est de réunir “selon une logique de territoire, des établissements d’enseignement supérieur et de recherche déjà reconnus pour leur excellence scientifique et pédagogique” afin de faire émerger une dizaine d’universités de rayonnement mondial.

Dès la première session de 2011, l’Université de Bordeaux avec deux autres universités était sélectionnée par le jury international ouvrant droit à un capital de 700 millions d’euros sur lesquels l’Université perçoit des intérêts.
En 2012, cinq autres universités sont sélectionnées.

2015-2016 sonnent l’heure d’un bilan à mi-parcours, ces programmes coûtant chers…

L’évaluation sur les 4 années écoulées est menée par un jury international présidé par Jean-Marc Rapp.

Le 29 avril, les résultats de l’évaluation ont été dévoilés :
Et heureuse nouvelle ! Bordeaux fait partie des trois seules universités sur les huit de la session 2011/12 confirmées définitivement pour la poursuite de leur programme Idex.

Ce résultat est d’autant plus une victoire que désormais Bordeaux comme Aix-Marseille et Strasbourg ne seront plus limitées dans le temps pour l’utilisation des financements qui leur ont été alloués au lancement du programme…
La dévolution est définitive soit pour Bordeaux une dotation de 700 millions d’euros représentant 23,9 millions d’euros d’intérêts annuels.

Ces trois universités ont donc fait la preuve de la crédibilité de leur projet avec l’atteinte de l’objectif principal :
constituer une université de recherche de rayonnement mondial sur un champ étendu de connaissances.

Pour les cinq autres universités sélectionnées en 2011/12 :

  • 3 ont vu renouveler une période probatoire entre 18 mois et 2 ans – Paris Sciences et Lettres, Sorbonne Université et Paris-Saclay ;
  • 2 sont tout simplement arrêtés, “l’objectif Idex est impossible à atteindre sans une dynamique toute nouvelle et des mesures de rupture” entraînant le retrait du label et de la dotation.

Sources : L’Etudiant.fr, La tribune Bordeaux

Vous réfléchissez à implanter votre entreprise à Bordeaux ou en Gironde ?

Invest in Bordeaux

15 Quai Louis XVIII
33000 BORDEAUX
Tel : 05.57.14.06.40

SUIVEZ-NOUS

608e644efb8736d81f97c40b5aad40c955555555555

Vous souhaitez avoir des nouvelles de Bordeaux ?

Inscrivez vous ! Tous les 2 mois, vous recevrez les dernières actualités économiques de Bordeaux

C'est fait !

46 Partages
Partagez46
Partagez
Tweetez