La nouvelle implantation  de SNECMA à Bordeaux  destinée à regrouper en un même lieu les équipes de la division Moteurs militaires de Snecma et les acteurs étatiques du soutien aux Forces installés en région bordelaise, vient d’être inaugurée.

En s’implantant notamment au plus près des équipes du Commandement des Forces Aériennes (CFA), de la Structure Intégrée de maintien en condition opérationnelle des matériels aéronautiques de la défense (SIMMAD) et de l’Atelier Industriel de l’Aéronautique (AIA) de Bordeaux, Snecma a pour objectif d’optimiser l’efficacité du support en service des moteurs militaires des forces françaises.

Motoriste du Rafale et du Mirage 2000, avec les turboréacteurs M88 et M53, Snecma est aussi le partenaire majeur du consortium européen EuroProp International (EPI), en charge du turbopropulseur TP400 de l’Airbus A400M.

« C’est pour moi une grande fierté d’inaugurer ce nouvel établissement.
Il concrétise notre volonté de nous rapprocher des entités étatiques de soutien des forces aériennes afin de leur offrir un service au plus près de leurs besoins.
Il s’agit notamment de les accompagner au mieux, pour que la disponibilité des moteurs de leurs avions de combat et de transport soit optimisée, alors même qu’ils sont particulièrement sollicités par les nombreuses missions opérationnelles que nos Forces ont à accomplir quotidiennement
 » a déclaré Pierre Fabre.

« L’implantation de Snecma à Bordeaux, au plus près de l’AIA, chargé de la maintenance des moteurs des avions militaires, dont l’A400M, le M2000 ou le Rafale, témoigne de l’attractivité du bassin aéronautique et spatial bordelais, comme de la réussite, grâce à la co-localisation du CFA et de la SIMMAD, de la stratégie métropolitaine et régionale de spécialisation dans le maintien en condition opérationnelle (MCO).
L’ancien ministre de la Défense que je suis ne peut que se féliciter du partenariat industriel entre Snecma et l’AIA, partenariat dont la qualité est indispensable à l’efficacité des Forces aériennes françaises
 », a souligné Alain Juppé.

« Aéronautique et défense sont intimement liés à l’histoire de l’Aquitaine.
Notre région est la 3ème zone d’implantation des industries de défense avec plus de 16 000 salariés et l’un des tout premiers centres européens en matière de maintenance d’aéronefs de défense.
Cet écosystème est riche de plus d’une centaine de PME impliquées sur les programmes d’armement, de laboratoires de recherche travaillant sur des technologies duales mais aussi d’une formation d’excellence autour d’Aerocampus de Latresne. Le Conseil régional d’Aquitaine, en s’appuyant sur des partenariats forts avec la Direction Générale de l’Armement ou encore Turbomeca, autre motoriste du groupe Safran, anime et fait vivre cette force industrielle et je veux croire que notre action n’est pas étrangère à la décision de Snecma de s’installer dans notre région.
Avec la commande de 36 Rafale annoncée par l’Inde récemment, formidable opportunité pour Dassault à Mérignac et tous ses partenaires industriels dont Snecma, l’industrie en Aquitaine “décolle” et je tiens, en étant présent à cette inauguration, à remercier personnellement Snecma, et plus largement Safran, pour cette marque de confiance renouvelée envers notre région 
», a déclaré Alain Rousset.

 (Source : Communiqué de presse SAFRAN 16/04/2015)

a79bf672c7260e709f5351a06739391eVVV

Vous souhaitez avoir des nouvelles de Bordeaux ?

Inscrivez vous ! Tous les 2 mois, vous recevrez les dernières actualités économiques de Bordeaux

C'est fait !

1 Partages
Partagez1
Partagez
Tweetez