Bordeaux et L’Aquitaine sont à l’avant-garde du laser :  PETAL, le laser le plus puissant du monde, implanté sur le site du CEA-CESTA , vient d’être  inauguré au Barp au sud de Bordeaux, un an après la mise en service du Laser Mégajoule (LMJ), le simulateur d’essais nucléaires.

Couplé au LMJ, le laser Pétal  (Petawatt Aquitaine Laser) délivre une  puissance de 1,2 Petawwatt, (1,2 millions de milliards de watts), et  s’impose comme le faisceau laser le plus puissant du monde.Bordeaux et L’Aquitaine sont à l’avant-garde du laser : le PETAL, le laser le plus puissant du monde, implanté sur le site du CEA-CESTA au sein du Laser Mégajoule (LMJ), le simulateur d’essais nucléaires, vient d’être  inauguré au Barp au sud de Bordeaux, un an après la mise en service du Laser Mégajoule (LMJ).

Il s’agit en fait d’un faisceau laser qui s’ajoute aux 176 du LMJ mais dont la puissance est 1.000 fois supérieure mais 1.000 fois plus brève que celle de chaque faisceau du LMJ.

Le CEA, avec l’appui de l’ILP (Institut des Lasers et Plasmas), conçoit depuis près de 10 ans cet  instrument scientifique unique à l’échelle européenne qui a nécessité un investissement total de 54,3 millions d’euros, financé par la Région Aquitaine, l’Etat, l’Union européenne et le Fonds de compensation pour la TVA.

Il s’inscrit dans la volonté de partage de l’utilisation du Laser Mégajoule avec la communauté scientifique travaillant dans la recherche civile qui bénéficiera dès 2017 de 20 à 30% du temps disponible des installations du LMJ développé par le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies renouvelables (CEA).

Ce couplage des deux instruments va permettre de créer un instrument unique en Europe pour les études sur la physique de l’extrême, la connaissance de l’univers, la fusion par confinement inertiel et la recherche médicale.

L’Aquitaine est la région d’Europe qui a le plus investi dans la photonique. Car le laser et l’optique sont au 21ème siècle ce que l’électricité était au 20ème. C’est une grande fierté pour moi d’inaugurer le laser PETAL aujourd’hui”, a déclaré Alain Rousset, président de la Région Aquitaine.

L’ILP (Institut des Lasers et Plasmas) est chargé de l’animation et de la coordination des communautés scientifiques utilisatrices de PETAL-LMJ.

La première campagne d’expérience devrait avoir lieu dans un an.

(Source : Communiqué de Presse 18/09/2015, Aqui.fr 19/09/2015)

bee1d564a0eed0d1943b962d71baf689!!!!!!!!!!!!!

Vous souhaitez avoir des nouvelles de Bordeaux ?

Inscrivez vous ! Tous les 2 mois, vous recevrez les dernières actualités économiques de Bordeaux

C'est fait !

50 Partages
Tweetez14
Partagez7
Partagez29