[h2]Le concessionnaire de la LGV, LISEA, annonce que c’est exactement le 31 décembre 2017 que la nouvelle ligne ouvrira en dépit des contraintes environnementales.[/h2]
Pas de retard donc pour une ligne entièrement nouvelle de 302 kms, d’un cout total de 7,8 milliards qui mettra Paris à 2h05 de Bordeaux au lieu de 3h aujourd’hui.
La LGV Tours-Bordeaux a déjà un impact sur l’économie régionale.

1 080 personnes travaillent aujourd’hui sur le chantier en Gironde. 287 ont été recrutées localement.

A l’été dernier, 420 entreprises aquitaines étaient mobilisées sur ce chantier. Pour elles, c’est une manne financière importante : 223 millions d’euros.

C’est la première branche d’un vaste projet qui sera prolongé vers Toulouse puis l’Espagne avec comme objectif que l’Aquitaine devienne un carrefour européen.
(Source : Sud Ouest 16/01/2014)

961d8fa8aab3e616a9e6c63e7ac7880cJJJJJJJJJJJJJJJ
0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez