En cette fin du mois d’octobre, l’aéroport de Bordeaux frôle déjà les 5 millions de passagers pour 2015.

Dopé par  une croissance annuelle de +7.1%, la meilleure performance française, l’aéroport doit son succès au trafic low-cost qui a connu un boom de +24.7% en 2014.

C’est donc les résultats à l’international (près de la moitié du trafic total) qui tirent la croissance vers le haut, conséquence  également du développement des liaisons vers les hubs internationaux tels qu’Amsterdam, Bruxelles, Londres ou Lisbonne.

Au total, l’aéroport de Bordeaux qui accueille 32 compagnies aériennes, génère un chiffre d’affaires de 64 millions d’euros. Son impact économique direct a été évalué à 635 millions d’euros.

Lancement de nouvelles lignes

Les récentes annonces de  l’ouverture de trois nouvelles lignes au départ de Bordeaux (Alicante, Split et Faro) par  la compagnie aérienne espagnole  Volotea, ainsi que celle d’EasyJet vers Venise,  viennent  s’ajouter aux 76 destinations directes régulières existantes.

Volotea, qui  totalise désormais déjà 23 destinations, majoritairement internationales, au départ de Bordeaux, a par ailleurs choisi la métropole de la future grande région comme une de ses bases françaises en y positionnant 4 avions et un tiers de ses effectifs français.

Carlos Muños, directeur général de la compagnie, se félicite de cette progression : “Nous sommes particulièrement fiers de la progression de Volotea à Bordeaux, où nous sommes passés de 7 destinations en 2012 à 23 en 2016.”

Face à ce développement, le terminal Billi destiné aux compagnies low cost se redimensionne avec la construction d’un nouveau bâtiment Arrivée, la création de deux nouvelles salles d’embarquement, des espaces d’attente et services repensés.

La nouvelle zone d’attente et les espaces redessinés du duty-free seront opérationnels à l’hiver 2015-2016.

Feu vert à l’opération d’Intérêt Métropolitain Bordeaux Aéroport

L’objectif  de cette opération est de décliner un projet d’aménagement et de développement ambitieux dans le périmètre de l’aéroport, à la hauteur de la dimension stratégique d’un des principaux pôles d’activités métropolitains, qui pèse aujourd’hui 35 000 emplois et dont le potentiel de croissance est estimé à plus de 10 000 emplois à l’horizon 2030.

Avec un  stock de 350 à 400 ha à aménager au cœur de ce bassin d’activités dans les années à venir, et une réelle dynamique portée par le regroupement des établissements Thalès ou la récente implantation de Dassault Falcon Services, les ambitions sont fortes sur cette zone.

Le projet , porté par Bordeaux Métropole, qui sera décliné sur 15 à 20 ans, intégrera :

  • la définition d’une stratégie d’aménagement articulant accompagnement des entreprises, développement urbain, question des déplacements, développement des infrastructures de desserte et de communication, valorisation du patrimoine environnemental,
  • l’élaboration d’un programme d’équipements publics et d’aménagement d’infrastructures en phase avec les développements urbains et immobiliers,
  • la mise en place d’une offre immobilière et de terrains aménagés coordonnée, ainsi que d’une action foncière d’anticipation,
  • une restructuration de l’offre de services de mobilité sur un territoire par où transitent environ 230 000 véhicules / jour,
  • des exigences de préservation de l’environnement.

 

Une desserte de la zone aéroportuaire améliorée

Face au développement de la fréquentation de l’aéroport et de la zone d’emploi qui l’entoure, une amélioration de la desserte en transport en commun est en cours avec comme hypothèse principale le choix du tramway.

L’extension de la  ligne A du tram et la réalisation d’une liaison bus rapide entre l’aéroport et la gare de Pessac sont à l’étude et une consultation  visant à sélectionner le futur maitre d’œuvre est lancée.

Un futur programme immobilier: le 45ème Parallèle

Début 2016, la première pierre d’un parc d’activités tertiaires sera posée. Il comprendra un hôtel haut de gamme, un centre de conférences, et un immeuble tertiaire à haute exigence environnementale piloté par le groupe Thalium qui investira 100 millions d’euros.

 

(Sources : Objectif Aquitaine, Aéroport de Bordeaux, Bordeaux Métropole)

4bf5a4eefa114e4ced5f5374b5621f84\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\

Vous souhaitez avoir des nouvelles de Bordeaux ?

Inscrivez vous ! Tous les 2 mois, vous recevrez les dernières actualités économiques de Bordeaux

C'est fait !

88 Partages
Partagez66
Tweetez19
Partagez3