Du 5 au 9 octobre 2015, à quelques semaines de la COP 21, Bordeaux accueillera un événement professionnel d’envergure : le Congrès International des Systèmes de Transports Intelligents (ITS). Axé notamment sur les initiatives permettant de rendre la mobilité plus durable, il consacrera Bordeaux comme la Smart City française incontournable.

Hermann Meyer, CEO d’ERTICO, organisateur d’ITS Europe, confirme l’importance majeure de ce congrès en termes d’innovation : « ce sera le plus grand congrès que nous ayons jamais eu dans les ITS. On attend plus de 10 000 visiteurs, ainsi que plus de 300 exposants avec une surface d’exposition supérieure à ce que nous avons eu dans le passé. Par ailleurs, ce congrès va marquer une étape majeure dans ce qu’on appelle la « co-mobility» : une meilleure coopération entre les modes de transport. C’est une spécificité de l’Europe, qui a de l’avance par rapport au reste du monde. On pourra le voir aussi à travers ce qui est proposé dans la ville qui accueille le congrès. »

Des retombées pour la filière ITS bordelaise

Territoire pionnier en matière d’ITS, Bordeaux et l’Aquitaine seront à cette occasion le théâtre de plusieurs premières mondiales  et notamment les premiers tests sur route ouverte de voitures sans conducteurs.

35 démonstrations sur plus de 50 véhicules connectés et autonomes seront proposées, dont certaines en avant-première, dans les conditions réelles du trafic grâce à des balises communicantes qui seront installées sur la rocade.

Ces démonstrations, coordonnées par le Cluster aquitain des applications satellitaires TOPOS, seront proposées par les leaders mondiaux de la filière ITS, parmi lesquels : AXIMUM – CONTINENTAL  –  ORANGE –  PSA  Peugeot  Citroën  – VEDECOM  (France) – Toyota – Renault –  NXP  (Allemagne), AISIN  SEIKI (Japon) – LINDSAY (USA), COHDA Wireless (Australie)…

Valeo, équipementier français va tester par exemple la nouvelle génération de son véhicule autonome baptisée « Cruis4U », prototype dédié à la conduite sur autoroute entre 80 et 130 kms.

Par ailleurs le Cluster  Aquinetic (pole aquitain d’innovation en logiciels libres) présentera son projet de véhicule électrique en kit et open source actuellement en phase de prototypage au sein de la plateforme CANOE (Centre technologique aquitain des matériaux avancés et composites).

La conception et la fabrication est assurée par Gazelle Tech hébergée dans la pépinière Darwin à Bordeaux.

« Ces expérimentations permettront à toute la filière régionale du numérique, de la cognitique de la robotique ou de la géolocalisation de se fédérer autour de la thématique ITS » explique Florence Ghiron Présidente du Cluster TOPOS.

Avec 2500 emplois dans le secteur en Aquitaine, 50 entreprises membres du cluster TOPOS, des expériences scientifiques reconnues, et des centres d’essais performants (EarthLab , OpenLab PSA Peugeot  Competitive Intelligence , Eurovia, SAft..…),  l’activité ITS représente un secteur d’excellence dans le Sud-Ouest de la France.

Grace à la mobilisation de tous les acteurs économiques aquitains, le congrès ITS est donc un puissant accélérateur de développement de la filière et offre des perspectives prometteuses à tout l’écosystème bordelais.

 

Le congrès ITS 2015 en quelques chiffres

  • 3500 congressistes /100 pays
  • 300 conférences
  • 25 000 m2 d’exposition
  • 10 000 visiteurs
  • 35 démonstrations dont des premières mondiales
  • Retombées économiques directes estimées à 6 M €

(Sources : L’Usine Digitale, Objectif Aquitaine, Sud Ouest)    

 

cc5e5cb716c9f87da0d985140c371893****************

Vous souhaitez avoir des nouvelles de Bordeaux ?

Inscrivez vous ! Tous les 2 mois, vous recevrez les dernières actualités économiques de Bordeaux

C'est fait !

88 Partages
Partagez54
Tweetez20
Partagez14