Ce n’est pas un hasard si Bordeaux accueille la 3ème édition du  salon ADS Show dédié au maintien en condition opérationnelle aéronautique de défense les 29 et 30 septembre prochains.

Ce  rendez-vous de dimension internationale est l’occasion pour l’écosystème bordelais de  montrer la montée en puissance de la filière de maintenance aéronautique en Nouvelle – Aquitaine et son expertise dans le domaine militaire tant dans le domaine industriel que celui de la formation.

Dans un marché en pleine mutation, le MCO est devenu un enjeu stratégique pour les armées et reconnu comme prioritaire et stratégique par la Loi de Programmation Militaire 2014- 2019.

Un salon mondial de la MRO à Bordeaux

La biennale ADS Show qui s’allie au World Military MRO Congress,  est le rendez-vous international du MRO* Aéronautique de défense (Maintenance, Repair and Operations).

Pendant 2 jours, 4 000 professionnels, donneurs d’ordres des armées françaises et étrangères (40 délégations invitées), experts internationaux, formateurs civils et militaires, grands groupes mais aussi TPE et PME innovantes auront l’occasion de se rencontrer et d’échanger sur la base aérienne 106 de Bordeaux Mérignac.

L’édition 2016 propose 2 événements : un salon international centré sur le MRO défense  et un congrès mondial réservé  aux professionnels pour préparer l’avenir du MRO aéronautique.

Outre le village tactique ou les démonstrations techniques, le salon sera axé sur 3 thématiques : innovations de rupture (photonique, réalité virtuelle…), formation et maintenance en condition opérationnelle hélicoptère.

Des investissements  industriels majeurs : Thales et Dassault

L’activité de maintenance aéronautique est en plein essor dans la région de Bordeaux et plus largement dans la Nouvelle – Aquitaine. Le territoire se positionne en effet comme un des pôles aéronautiques leaders en matière de maintenance, notamment dans le secteur Défense.

Avec 7.000 emplois dont 3.000 liés au ministère de la Défense et une quarantaine de PME déjà actives, la région bordelaise parie sur le développement de cette activité pour décrocher de nouveaux contrats.

Le transfert de la SIMMAD (Structure Intégrée de Maintien en condition opérationnelle des Matériels Aéronautiques de la Défense) en 2012 à Bordeaux, structure de 700 personnes, dynamise l’activité MCO dans la région en pilotant la maintenance de tout ce qui vole dans les armées.

La création du commandement des forces aériennes, incluant la maitrise d’œuvre opérationnelle de l’armée de l’air, ou la concentration des forces interarmées, mais aussi le regroupement de l’industrie Aéronautique, Spatiale et Défense civile (Airbus, Dassault, Thales, Safran…) et étatique (SIAé) en Gironde, confirment l’attractivité de ce territoire qui comptabilise aujourd’hui 24 sites industriels majeurs dédiés à l’aéronautique en plus de son vaste réseau de PME.

Parmi ceux-ci, deux font la Une de l’actualité aéronautique à Bordeaux : Thales avec son nouveau campus à Mérignac inauguré prochainement et Dassault avec l’implantation de  sa nouvelle unité de maintenance des Falcons (DFS).

Le nouveau site de Thalès à Mérignac, véritable vitrine technologique, accueillera dès le mois d’octobre  2600 personnes, essentiellement des ingénieurs, sur les métiers de l’aéronautique et de la défense. 200 millions d’euros ont été investis sur ce site innovant organisé en micro-entreprises.

Preuve de son ancrage régional, Dassault Aviation implante un centre de maintenance Dassault Falcon Services (DFS), spécialisé dans les avions d’affaires haut de gamme (notamment le Falcon 7X). qui devrait créer 100 emplois supplémentaires pour ce nouveau  site de Mérignac.

Dassault Aviation a investi 20 millions d’euros dans cette nouvelle usine qui rentre en service en octobre sur un terrain de 7 200 mètres carrés, à proximité de l’autre usine Dassault, qui conçoit le Rafale et les avions d’affaires Falcon.

Ce nouveau pôle de maintenance pourra accueillir jusqu’à six avions de type Falcon 7X, 8X et 5X en rythme de croisière à l’horizon 2018.
Invest in Bordeaux a accompagné ce projet sur le volet mobilité des salariés  transférés à Mérignac depuis le centre de R&D du Bourget.

Un écosystème en formation de tout premier plan

L’Aérocampus Aquitaine monte en puissance et est devenu le spécialiste de la formation aux métiers de la maintenance aéronautique, exportant son concept et son  savoir-faire dans le monde entier.

Avec une équipe de 80 personnes, ce centre de formation  accueille 20 organismes.

Si son cœur de métier est la formation en maintenance aéronautique, ce cluster de formation n’en finit pas de se diversifier pour devenir un campus aéronautique et spatial.

Il a également été à l’origine du salon ADS Show qui se tient tous les 2 ans.

Toujours en matière de coopération internationale, les Universités de Bordeaux et de Cincinnati aux USA ont signé lors du dernier salon de Farnborough un partenariat portant sur la mise en place d’une formation commune sur la maintenance aéronautique.

La Nouvelle-Aquitaine, 1 ère région aéronautique de défense globale

[alert alert_type=”info” ]

  • 65 500 emplois dans l’aérospatial, civils et militaires, dont 5 100 dédiés à la R&D aéronautique et spatiale dans le grand Sud-Ouest (Insee) ;
  •  1er pôle d’achat de la Défense depuis l’implantation, en 2012, de la SIMMAD ;
  •   Leader mondial en turbines pour hélicoptères, trains d’atterrissage, avions d’affaires haut de gamme, batteries d’aéronefs ;
  •  Leader international en lanceurs et propulsion, radars et systèmes aéroportés, systèmes de cockpit, avions militaires, matériaux composites haute performance, simulations et essais sol-vol, technologies de rentrée atmosphérique ;
  •  1 pôle technologique, Aéroparc, dédié au secteur aéronautique, spatial et défense (ASD) ;
  •  12 centres de formation sur le territoire, de l’enseignement professionnel à l’enseignement supérieur

[/alert]

Source : Dossier de Presse Territoires and Co

*Le MCO comprend toutes les activités de préparation et de maintien en état opérationnel des militaires, des organisations et des systèmes d’armes. Pour cette dernière catégorie, le MCO traduit principalement les actions de maintenance, de réparation et de mise à niveau des matériels et sa traduction anglaise est MRO (Maintenance, Repair, Overhaul)

(Sources : Dossier de presse ADS Show, AQUI, JDE, Sud Ouest)

c2fff8980fb6c85a8535109d1857b5f0ZZZZZZZZZZZZZ

Vous souhaitez avoir des nouvelles de Bordeaux ?

Inscrivez vous ! Tous les 2 mois, vous recevrez les dernières actualités économiques de Bordeaux

C'est fait !

119 Partages
Partagez97
Partagez17
Tweetez5