3 000 chercheurs des cinq continents se sont réunis à l’IEP de Bordeaux pour le 7e congrès de l’Association européenne de sciences politiques. La France n’avait jamais accueilli un congrès de sciences politiques de cette ampleur. Ce sont près de 3 000 personnes (chercheurs, professeurs, doctorants) venues de 331 universités qui ont débattu sur l’actualité des sciences politiques.

L’Institut d’études politiques de Bordeaux, second pôle de recherche français en sciences politiques après Paris, fort de plus de 200 conventions avec des universités étrangères, a été désigné, il y a quatre ans par l’Association internationale de science politique (Ipsa) dont le seul membre français est le directeur de l’établissement bordelais.

Par ailleurs la Région Aquitaine a décidé d’investir 26 millions d’euros dans de nouveaux locaux pour élargir le champ du recrutement de l’IEP le plus sélectif de France et accueillir plus d’étudiants et de professeurs étrangers. L’objectif à dix ans est d’accueillir 3 000 étudiants.

(Source : Sud-Ouest 5 septembre 2013)

380545f669e6583cb264a3cb50886845pppppppppppppppppppppppppp

Vous souhaitez avoir des nouvelles de Bordeaux ?

Inscrivez vous ! Tous les 2 mois, vous recevrez les dernières actualités économiques de Bordeaux

C'est fait !

0 Partages
Partagez
Partagez
Tweetez