Hydrotube Energie, société bordelaise, annonce, après les premiers essais,  les premiers kilowatts de son hydrolienne H3 immergée dans la Garonne et conforte sa technologie auprès des pays africains.

Cette première hydrolienne fluviale testée sous le Pont d’Aquitaine a fait mieux  que prévu par le bureau d’études puisqu’elle atteint sa puissance maximale avec un courant de 2 mètres par seconde permettant d’envisager de produire 60 à 80 kW sur certains fleuves africains qui sont les principales cibles.

Mise au point en étroite collaboration avec le chantier CNB (Construction Navale Bordeaux) et mise en place par BALINEAU (Groupe Vinci), cette hydrolienne a été pensée pour être soumise aux pires épreuves sur des fleuves puissants et difficiles d’accès.

Parmi les premiers français à expérimenter une hydrolienne fluviale grandeur nature, Hydrotube Energie, soutenu par le Conseil Régional d’Aquitaine depuis 2009 ,  ne cache pas son ambition et multiplie les contacts avec les futurs utilisateurs dans de nombreux pays d’Afrique de l’Ouest.

(Source : Communiqué de Presse 22/10/2015)

81dc2910ccc43c405f0455d1764410bfFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFF

Vous souhaitez avoir des nouvelles de Bordeaux ?

Inscrivez vous ! Tous les 2 mois, vous recevrez les dernières actualités économiques de Bordeaux

C'est fait !

3 Partages
Partagez3
Partagez
Tweetez